Nous on veut ça !

Je viens de recevoir le résultat du labo pour le Pinot noir 2013.

La fermentation malolactique d’une des cuves est terminée tandis que l’autre est sur le point de s’achever. Ce sera donc à l’équipe des permanents d’Asmae qui feront une mise au vert fin janvier qui mettra la main à la pâte pour soutirer les deux cuves de Pinot noir pour qu’enfin, le vin se repose durant l’hiver… En espérant qu’il y en ait un ! L’idéal serait  que nous atteignions des températures négatives comme en janvier 2011 où les cuves ont atteint – 4°. Le froid permet la précipitation des impuretés et nous permet d’atteindre une belle limpidité, sans devoir nécessairement procéder à une filtration au moment de l’embouteillage. Le froid active aussi la chute de l’acidité.

Bien sûr, nous ne souhaitons pas un hiver aussi long que celui de 2013, qui a eu pour effet de reculer la maturation des raisins. Bref, nous espérons un hiver bien froid mais pas trop long. Difficiles, nous ? Pas du tout, c’est ce qui prévaut pour un hiver normal en Belgique ! Mais en ces temps de climat déréglé, c’est quoi la normalité ?

Quant à l’Auxerrois, il repose toujours dans sa cuve avec une température de 11°C environ. Un bonne chute de la température permettrait de diminuer encore un peu l’acidité.

Pour le moment, l’équipe de La Mazelle est au repos mais votre serviteur travaille déjà aux Portes Ouvertes du vignoble, qui auront lieu le 21 juillet 2014. Commémoration du centenaire de la Grande guerre oblige, nous travaillons à mettre en évidence des liens entre certains des protagonistes de 1914, qui sont les grands-parents ou arrière grands-parents des propriétaires actuels de La Mazelle; certains d’entre eux se sont rencontrés (Albert Devèze, bâtisseur de La Mazelle, et Charles de Broqueville, arrière-grand-père de Thérèse de Radzitzky et de son frère, Géry de Broqueville, auteur des présentes lignes).

Tous ont été impliqués dans la guerre d’un manière ou d’une autre, y laissant parfois leur vie.

Et il y aura encore d’autres surprises à ces portes ouvertes 2014 à La Mazelle.

Géry