Skip to main content

Taille a deux yeux finie !

img_5068Il était temps que la taille à deux yeux finisse. En effet, ce dimanche sous un merveilleux soleil, la sève montait bien, un peu trop bien quand même… Mais nous avons bien avancé…

Nous étions concentrés sur notre travail, tandis que de beaux spectacles d’offraient à nos yeux  émerveillés :
– un couple de buse (très belle et grande envergure) a décidé de nicher dans les arbres aux environ de la ligne 34,
– deux très beaux lièvres nous ont fait risette,
-un lézard , une salamandre, des abeilles qui se réveillent au son des bourdons en goguette, des coccinelles en pleine copulation ! 😉 et j’en passe …
– Charles-Albert maintient la date du samedi 9 avril pour travailler sur les câbles à retendre, les piquets à planter …

Ci-dessous quelques photos en vrac de nos découvertes et de notre travail d’enfer dans le vignoble…

Géry

Le printemps pointe son nez, haro sur les deux yeux

mazChers amis,

Et revoici le printemps, et avec lui, notre dixième saison vinicole à La Mazelle !!

Nous fêterons cela tout particulièrement lors des portes ouvertes du 21 juillet prochain.

Nous programmons les tailles à « un » ou « deux » yeux pour les week-ends :

– du 2 et 3 avril,
– du 9 et 10 avril.

Le rendez-vous est fixé chacun des deux jours à 10h à La Mazelle.
Si vous souhaitez loger sur place du samedi au dimanche, c’est possible avec un sac de couchage.

N’oubliez pas qu’il est impératif de vous inscrire en nous envoyant un mail à info@lamazelle.be pour nous donner votre programme.

Les « intendants » pourront alors prévoir les victuailles en abondance suffisante !
Il est en effet inutile d’apporter un pique-nique. Nous ravitaillons les troupes.

Matériel : vêtements selon la météo, votre sécateur bien affûté, de bonnes bottines pour tenir la pente, votre bonne humeur et vos rires qui nous font tant plaisir J !

Nous nous réjouissons de vous revoir, très nombreux, pour ce 10ème renouveau de la vigne !
L’équipe de La Mazelle, tout à la joie de reprendre avec vous le chemin de la pente mazelloise.

La vigne doit être éduquée

Vous le savez, notre vignoble a connu quelques années de vie semi-sauvage. Nos pieds ont mis cette liberté à profit pour laisser faire des mouvements un peu bizarre à leurs charpentes. Celles-ci se sont parfois dédoublées, et comptent parfois des dizaines de coursons ! C’est évidemment pittoresque, voir parfois artistique, mais certainement pas optimal si l’on veut produire du vin !

En effet, une vigne doit être éduquée, afin d’en retirer un bon rendement (en termes de volume) et une bonne concentration de l’énergie, et donc du sucre et des arômes.Lire plus